Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Luna
  • : Le point de croix et tous les petits objets qui font la joie de mon existence.
  • Contact

Partenariat

 

Recherche

3 octobre 2008 5 03 /10 /octobre /2008 19:27
David et (la regrettée) Leigh Eddings, Pocket Fantasy   

     Je publie mon ancien article de lecture, sinon celui de mon dernier livre n'a pas trop de sens... (lecture de juillet 2008)

     Des personnages d'origines diverses se retrouvent pour sauver le monde. Envahisseurs reptiliens, méchants pas beaux dominateurs, c'est classique et basique.
  
      La première chose que m'a apprise le livre est le décès de Leigh Eddings il y a un an et demi. Comme quoi même avec internet, on peut rater des informations qui intéressent... Ça commençait pas super bien niveau ambiance. Le livre, quant à lui, peine un peu à démarrer à mon sens. Ce n'est pour moi qu'une gigantesque introduction qui se lit bien, mais pourrait être divisée par deux. Le style n'est pas terrible, mais je ne sais pas quelle est la part de responsabilité du traducteur... On ne s'attache pas autant aux héros qu'à ceux de la Belgariade mais ce n'est que le début et je pense définitivement qu'il n'égalera plus jamais ce niveau. On reconnaît tout de même sa patte à travers des personnages qui se ressemblent toujours un peu (Lièvre surtout) mais c'est ce que j'aime retrouver alors j'évite de trop m'en plaindre.
     Ça m'a suffisamment plu pour que j'ai envie de l'offrir mais il ne faut pas s'attendre à un nouvel engouement "silkesque", sauf révélation inattendue des prochains tomes.

commentaires